AGENDA
  • DébatRencontre avec Françoise Valon sur Simone Weiljeudi 23 février 2017

    Rencontre avec Françoise Valon autour du livre Simone Weil ou l’expérience de la nécessité à la librairie Atout Livre, 203 bis, avenue Daumesnil Paris 12e, le jeudi 23 février à 19h30. Simone Weil est une incontestable précurseure de la décroissance, qui critiquait le développement illimité des forces productives et l’oppression de la civilisation industrielle. Ainsi écrivait-elle en 1933 : « Il est clair que l'expansion capitaliste se heurtera aux limites de la surface terrestre... Les hommes se reproduisent, non le fer... ».

    lepassagerclandestin.fr/catalogue/les-precurseurs-de-la-decroissance/simone-weil-ou-lexperience-de-la-necessite.html

    Librairie Atout Livre, Paris
  • DébatRencontre avec Fabrice Riceputi sur Jean-Luc Einaudi et le 17 octobre 1961jeudi 2 mars 2017

    Fabrice Riceputi présentera son livre  La bataille d’Einaudi. Comment la mémoire du 17 octobre 1961 revint à la République (préface de Gilles Manceron / Prix du livre anticolonial 2016), le jeudi 2 mars à Marseille, à 20h au café-librairie associatif Manifesten, 59, rue Thiers 13 001 Marseille (centre-ville).

    Aujourd’hui bien connus des historiens, les événements du 17 octobre 1961 ont longtemps fait l’objet d’une amnésie complète ; c’est celle-ci qu’Einaudi a dû vaincre en un combat de plus de 20 ans. Ce livre revient sur les logiques d’écriture d’un récit national « à la française ».

    «  Einaudi a mené une « bataille » contre le mensonge, contre la « Raison d’État », contre le négationnisme. Et il l’a gagnée. Merci à Riceputi de l’avoir rappelé. » (L’Humanité)

    lepassagerclandestin.fr/catalogue/essais/la-bataille-deinaudi.html

     

    Marseille, café-librairie Manifesten
  • DébatRencontre avec Anna Bednikmardi 7 mars 2017

    Anna Bednik parlera de son livre Extractivisme. Exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances, le mardi 7 mars à 20h au Loch Ness (13, rue de la Sirène 41200 Romorantin-Lanthenay) dans une soirée intitulée « L'exploitation du sous-en France: chance ou danger ? ».

    Montagnes déchiquetées et entonnoirs béants de mines à ciel ouvert, forages pétroliers et gaziers, roche fracturée en grande profondeur pour extraire des hydrocarbures de schiste, fleuves déportés de leurs lits, forêts, terres et villages inondés pour produire de l’électricité… L’extractivisme donne un nom commun aux différents visages de l’exploitation massive et destructrice de la nature. Ce livre analyse globalement le phénomène et s’intéresse aussi aux bouleversements et à l'éradication des modes de vie et des cultures humaines qui en découlent. Il nous amène à la rencontre de celles et ceux qui résistent et construisent une alternative.

    « Une remarquable enquête à l’échelle de la planète » (Le Monde des livres), « une très belle enquête (Les Inrocks), « une enquête très approfondie » (Le Canard enchaîné), « une somme d’informations pour comprendre ce qui se passe » (Radio Nova), « à lire » (La Décroissance)

    lepassagerclandestin.fr/catalogue/essais/extractivisme.html

    Le Loch Ness, Romorantin-Lanthenay (41)
  • DébatRencontre avec Xavier Renoumardi 21 mars 2017

    Rencontre avec Xavier Renou à la librairie Filigranes, 39-40 avenue des Arts à Bruxelles, mardi 21 mars à 18h, sur la désobéissance civile et sur la collection Désobéir aux éditions le passager clandestin

    lepassagerclandestin.fr/catalogue/desobeir.html

    Librairie Filigranes, Bruxelles
  • DébatRencontre avec Serge Latouchejeudi 30 mars 2017

    Rencontre avec Serge Latouche le jeudi 30 mars à 18h à la Bibliothèque Alcazar, 58 Cours Belsunce, 13001 Marseille : « La croissance économique est-elle encore souhaitable et possible ? »

    Le mot décroissance désigne un projet alternatif complexe, qui possède une incontestable portée analytique et politique. Il s’agit d’abord de sortir de « la société de croissance » et ensuite de construire une « société soutenable de prospérité sans croissance ou d’abondance frugale ». Ce projet peut sembler chimérique, il est pourtant d’un extrême réalisme si l’on veut éviter demain l’effondrement de la civilisation humaine.
    Avec également Alain Trannoy, directeur d’études à l’École des hautes étudesen sciences sociale - EHESS. 

    Serge Latouche est le directeur de la collection Les précurseurs de la décroissance aux éditions le passager clandestin :

    lepassagerclandestin.fr/catalogue/les-precurseurs-de-la-decroissance.html

     

    Bibliothèque Alcazar, Marseille
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France