AUTEURS

Michel Agier et Babels

Anthropologue, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Michel Agier mène depuis quinze ans des recherches sur la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil, et les nouveaux contextes urbains. Il a publié La Condition cosmopolite. L'anthropologie à l'épreuve du piège identitaire (La Découverte, 2013), a dirigé l’ouvrage collectif Un monde de camps (La Découverte, 2014), a publié en octobre 2016 Les migrants et nous. Éloge de Babel (éditions du CNRS), et en octobre 2018 L'étranger qui vient. Repenser l'hospitalité (Le Seuil).

 

 

Anthropologue, chercheur post-doc à l'EHESS, Stefan Le Courant a consacré sa thèse aux politiques de contrôle des migrations et à leurs effets sur les populations qu'elles ciblent: « Vivre sous la menace Ethnographie de la vie quotidienne des étrangers en situation irrégulière en France ». Coordinateur de l'ANR Babels, dirigée par Michel Agier, il enquête sur la politique de la Ville de Paris à l'égard des migrants. Il codirige avec Michel Agier la collection Bibliothèque des frontières aux éditions le passager clandestin ; dans cette collection il a coordonné, avec Carolina Kobelinsky, l'ouvrage collectif La mort aux frontières de l'Europe: retrouver, identifier, commémorer paru en 2017.

Soutenu par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR, 2016-2018), le programme Babels réunit 35 chercheurs en Europe sous la direction scientifique de l’anthropologue Michel Agier, assisté de Stefan Le Courant. Des rencontres mensuelles « Babels, l’atelier public des villes-frontières » sont le lieu de cette recherche collaborative, et permettent l’écriture des 7 titres de la collection. Le programme Babels s’inscrit dans une démarche participative en associant les savoirs produits par les enquêtes de terrain et les connaissances fondées sur les expériences des acteurs des milieux associatifs, institutionnels et médiatiques concernés par les questions liées aux migrants. Son but est d’aider au renouvellement des politiques publiques à l’égard des migrants.

Le passager clandestin © 2012-2018Mentions légalesConditions générales de vente
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France