AUTEURS

Diogène et les cyniques

Le cynisme antique dura du IVe siècle av. J.-C. jusqu’au Ve siècle ap. J.-C. Diogène de Sinope (environ -412 à -323) est souvent considéré comme le fondateur de ce courant philosophique, mais d’autres l’attribuent à son maître Antisthène. Les cyniques sont souvent répartis en quatre périodes : les proto-cyniques (Socrate et Antisthène), la période classique (Diogène, Hipparquia, Cratès et Métroclès), la période hellénistique (Onésicrite, Cercidas, Bion, Télès, Ménippe, Méléagre), et la période romaine ou impériale (Dion Chrysostome, Julien, Peregrinus).

 

Livre(s) paru(s) aux éditions le passager clandestin
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France