AUTEURS

Maxime Gohier

Professeur à l’Université du Québec à Rimouski, Maxime Gohier est spécialiste en histoire politique autochtone. Il s’intéresse particulièrement aux relations entre les Amérindiens du nord-est américain et les puissances coloniales française et anglaise. Il est notamment l’auteur de l’ouvrage Onontio le médiateur : la gestion des conflits franco-amérindiens en Nouvelle-France, 1603-1717 (Septentrion, 2008), étude de la politique française vis-à-vis des autochtones aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ses recherches récentes portent sur la pratique pétitionnaire des Amérindiens du Québec au XIXe siècle de même que sur l’évolution de la première législation canadienne concernant les autochtones.

Livre(s) paru(s) aux éditions le passager clandestin
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France