AUTEURS

Lewis Mumford

Lewis Mumford (1895-1990), critique d’architecture (de 1931 à 1963 dans The New Yorker), enseignant invité dans de prestigieuses universités, historien des arts des XIXe et XXe siècles aux États-Unis, militant anti-nucléaire, pacifiste, géohistorien des villes (La Cité à travers l’histoire, 1961), historien critique des sciences et des techniques (Technique et civilisation, 1934 et Le Mythe de la machine, 2 tomes, 1967), philosophe du « mieux-vivre » (The Condition of Man, 1944 et The Conduct of Life, 1951), sort d’un trop long oubli pour redevenir une des principales références des écologistes et des « objecteurs de croissance ».

Les éditions le passager clandestin lui consacrent un ouvrage dans la collection Les précurseurs de la décroissance :Lewis Mumford pour une juste plénitude.

 

 

Livre(s) paru(s) aux éditions le passager clandestin
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France