AUTEURS

Norman Spinrad

Né le 5 septembre 1940 à New York, Norman Spinrad publie sa première nouvelle en 1963. Auteur de Jack Barron et l’éternité, il obtient le Prix Apollo en 1974 pour Rêve de fer. Il est pour les critiques américains « l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur des auteurs de nouvelles que compte le genre » comme l'a écrit Ursula Le Guin. Une réputation méritée qu'il doit au punch de ses idées ; des idées choc qui démolissent en quelques lignes les tabous littéraires et politiques apparemment les plus solides. Iconoclaste, contestataire, apôtre ambigu des hallucinogènes, Spinrad est un écrivain à l'humour dévastateur, d'une stupéfiante diversité. Critique féroce de l’Amérique, pourfendeur du racisme et de l’aliénation médiatique, Spinrad vit à Paris depuis le début des années 1990. Dans son dernier roman, Oussama (2010), un jeune musulman décide de mener le djihad en France.

Livre(s) paru(s) aux éditions le passager clandestin
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France