ESSAIS
Retour
Prix : 14 €Format : 130x195mmPages : 164 pagesISBN : 978-2-916952-65-9Date de parution : octobre 2011

Le cœur d’une ville... hélas !

Chronique d’une privatisation de l’espace public

Votre ville « attend son tram » ? Vinci, Bouygues, Eiffage « aménagent votre cadre de vie » ? Une nouvelle Ligne Grande Vitesse « desservira bientôt votre région » ? Vous vous interrogez sur la nécessité de tels projets ? Sur leur coût environnemental ? Sur leur impact sur votre vie quotidienne ? Vous ne vous souvenez pas avoir été consultés préalablement à leur mise en œuvre ? Lisez ce livre.


À Tours, les travaux préparatoires à l’installation du futur tramway entraînent, à partir de 2009, la destruction systématique du patrimoine arboré. Devant la disparition brutale des arbres de sa ville, l’auteur s’interroge sur ce nouvel engouement pour l’« écomobilité durable ». Le tramway se révèle le cheval de Troie d’une nouvelle conception de la ville. Il y impose des parcours et des espaces de sociabilité balisés, y introduit la vidéosurveillance et la « prévention situationnelle », tandis que la majeure partie de l’espace public est concédée à des multinationales au nom du « partenariat public-privé ». La multiplication de ces chantiers urbains ou périurbains aboutit ainsi à la production d’une humanité « hors sol » dont les désirs et la force de travail sont capturés dans des villes-machines, tout entières dédiées à la croissance économique.

 

Ce livre a reçu le prix du meilleur essai au salon Chapitre Nature à Le Blanc en mai 2012.


Jean-Marc Sérékian est médecin et naturaliste amateur. Il est venu à l’écologie et à la décroissance au terme d’une étude critique de la pandémie de grippe aviaire en tant que membre de la Ligue pour la protection des oiseaux. Il a publié, en 2011, La course aux énergies (Éditions Libertaires).

  • Lire un extrait
  • Revue de presse
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France