LES TRANSPARENTS
Retour
Prix : 14 €Format : 110x195mmPages : 176 pagesISBN : 978-2-916952-61-1Date de parution : mars 2012

Chroniques de la guerre de Floride

Une Saint Barthélemy au Nouveau Monde (1562-1568)

Préface de Frank Lestringant

En 1562, le capitaine Jean Ribault aborde les côtes de la Terra Florida qu’il proclame territoire de Nouvelle France. Trois ans plus tard, les Espagnols fondent non loin de là la colonie de San Augustin. Commence alors une guerre de trois années entre protestants français et catholiques espagnols. Les trois textes réunis dans ce livre sont rédigés par quelques rares français à avoir survécu à l’une des trois expéditions menées dans cette partie du monde entre 1565 et 1567. Trois textes témoignant de la violence de la colonisation européenne qui, abordant de nouvelles terres, y exporte aussitôt ses guerres et ses sanglantes rivalités.

« Après que le Paraousti nous eut reçu, il commanda à sa femme de me présenter quelques petites boulettes d’argent : quant à lui, il me fit présent de son arc et de ses flèches, comme il avait fait au capitaine Jean Ribault à notre premier voyage, ce qui est un signal de confédération et d’alliance perpétuelle avec ceux qu’ils honorent de tel présent. En discourant les uns avec les autres, nous entrâmes en propos de l’exercice des armes : alors le Paraousti fit mettre un bouclier au but, et me pria que nous fissions l’épreuve de nos arquebuses et de leurs arcs ; mais cet essai ne lui fut pas agréable, car sitôt qu’il vit nos arquebuses percer aisément ce que tous les efforts de ses arcs ne pouvaient endommager, il sembla s’attrister, rêvant à part soi comment une telle chose pouvait se faire ». Le capitaine de Laudonnière
« Si la Floride fut découverte par les Espagnols, les Français furent les premiers Européens à s'y établir. C'est ce que raconte, formée de trois textes distincts et complémentaires, les présentes « Chroniques de la guerre de Floride ». Une guerre oubliée, comme beaucoup d'autres. Une guerre très resserrée dans le temps, mais d'une violence extrême, où les règles en usage entre nations européennes furent délibérément bafouées. À vrai dire, cette guerre de Floride ne constitue pas seulement l'un des épisodes les plus sanglants de la rivalité franco-espagnole au XVIe siècle ; elle représente aussi un épisode capital des guerres de Religion qui déchirèrent l'Europe pendant plus d'un siècle ». Frank Lestringant

  • Lire un extrait
  • Revue de presse
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France