POCHE
Retour
Prix : 10 €Format : 110x170 mmmmPages : 496 pagesISBN : 978-2-36935-098-9Date de parution : 26 février 2019

Extractivisme

Exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances

« Extra-quoi ? » Le terme « extractivisme » déroute. Il manque d’élégance, exige un effort de prononciation. Pourtant, ce vocable circule de plus en plus pour désigner l’exploitation industrielle de la nature qui s’intensifie partout sur la planète. Ce livre coup de poing est consacré à cet envers largement occulté de la « croissance économique ». L’extractivisme ne renvoie pas qu’à l’extraction à outrance des ressources naturelles non renouvelables – minerais et hydrocarbures –, il concerne aussi les grands projets hydroélectriques, l’agriculture industrielle, les monocultures forestières, la pêche intensive... L’appétit sans limite de la mégamachine productiviste en a fait une activité coupée du réel, aux effets destructeurs pour les peuples, la biodiversité et la sauvegarde du système Terre.

En une plongée vertigineuse au coeur de la « planète marchandise », Anna Bednik documente minutieusement ces logiques : qu'extrait-on ? Où et comment le fait-on ? Avec quels objectifs, quelles légitimations, quelles conséquences et quelles perspectives pour l'avenir ? Partout dans le monde, l'extractivisme est synonyme de transformation de vastes territoires en « zones de sacrifices », comme le montre le délirant projet « Montagne d'or » en Guyane. Il est ainsi devenu le nom de l'adversaire commun de multiples résistances collectives et locales, dont les raisons, les formes et la portée sont aussi restituées dans cet ouvrage pionnier.

 

« Une enquête très approfondie » (Le Canard enchaîné), « remarquable » (Le Monde des livres), « exhaustive » (Radio Nova), « une masse d'informations recueillies sur le terrain des luttes » (Le Monde diplomatique).

    Le passager clandestin © 2012-2018Mentions légalesConditions générales de vente
    Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France