RÉÉDITIONS
Retour
Prix : 7 €Format : 110x170mmPages : 80 pagesISBN : 978-2-916952-24-6Date de parution : octobre 2009

De l'action directe

Préface de Normand Baillargeon

Cette conférence, prononcée en 1912, est l’un des textes majeurs de l’anarchiste américaine Voltairine de Cleyre. Elle y étudie la légitimité d’un type d’action politique qui renaît chaque fois que sont menacées «les forces de la vie». Contre ceux qui tirent argument de la violence pour discréditer par avance tout mouvement social, Voltairine, puisant dans l’histoire contestataire des États-Unis, souligne l’inventivité des formes d’action directe et soutient la nécessité d’agir hors de toute médiation politique quand les droits les plus élémentaires ne sont pas reconnus.
Voltairine de Cleyre (1866-1912) était une anarchiste et activiste américaine. Connue pour être une excellente oratrice et rédactrice, elle s’est prononcée en faveur du féminisme, contre l’existence d’une armée en temps de paix…
Normand Baillargeon est professeur à l'UQAM, essayiste et militant libertaire. Grand admirateur et éditeur au Québec de Voltairine, il est notamment l’auteur d’un Petit cours d’autodéfense intellectuelle (Lux, 2006).
Ce texte est suivi d'un article d'Emmanuelle Cosse, Marion Rousset et Samuel Lehoux "Créativité contestataire" paru dans Regards en mars 2009.

  • Lire un extrait
  • Revue de presse
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France