CONCOURS D'ÉCRITURE
Concours d'écriture Dyschroniques

Le passager clandestin vous propose d’inventer les Dyschroniques 2051 !

 

Grand concours d’écriture d’une nouvelle de science-fiction sur les thèmes de la terreur nucléaire, du complexe militaro-industriel, du mensonge d’État, du contrôle politique, à partir des Retombées de Jean-Pierre Andrevon

 

La collection Dyschroniques, aux éditions le passager clandestin, réédite des textes de fiction de la période de la Guerre froide. Parmi les très nombreuses nouvelles publiées à cette époque, nous retenons celles dont la lucidité et la force critique au regard des enjeux de leur temps ont permis, dans une certaine mesure, de préfigurer certains traits importants du nôtre. La science-fiction qui nous intéresse est donc celle qui construit des hypothèses à partir de l’observation du présent, pour tenter de l’interpréter, de l’analyser et éventuellement d’en anticiper les évolutions.

 

En mars 2015, sera réédité dans cette collection le magnifique texte de Jean-Pierre Andrevon, Les retombées. Ce texte est paru dans le recueil Dans les décors truqués, chez Denoël, en 1979.

Jean-Pierre Andrevon, écrivain engagé, partage notre vision de la science-fiction :
« La SF, ce n’est pas que Donjons et Dragons ou La Guerre des Étoiles. Ça c’est l’écume, la mousse. La SF, c’est d’abord le présent qui regarde le futur », écrivait-il dans Libération en 2011.

De son opposition farouche au nucléaire, il tirait en 1979 cette nouvelle mystérieuse et glaçante :
« merveille d'angoisse kafkaïenne » (Culture SF), « un chef-d’œuvre » (Noosfère).

 

Un groupe de survivants erre dans la campagne après une explosion nucléaire qui a sans doute détruit la ville. Recueillis sans explications par des militaires, ils sont acheminés avec d'autres survivants vers un campement provisoire, qui se révèle être un camp d'internement. En quelques jours à peine, la peur et la désinformation disloquent les repères habituels, une nouvelle hiérarchie se dessine entre les survivants, et des frontières subtiles et immatérielles se mettent en place, qu'il ne fait pas bon franchir.

« Je m’excuse, Monsieur. Je ne peux vraiment rien vous dire. C’est le secret militaire. Croyez bien que seules des raisons de sécurité sont en cause. Il ne faut en aucun cas vous affoler. Nous avons la situation bien en main. Tout danger est écarté dans l’immédiat. Maintenant je dois vous demander instamment de monter dans le camion. Nous ne pouvons pas perdre davantage de temps… »

 

L’histoire que vous écrirez doit se passer dans un futur moyennement proche. Un lien doit exister avec Les Retombées, et le texte doit  aborder au moins le thème de la terreur nucléaire, si possible du complexe militaro-industriel, du mensonge d’État et du contrôle politique.

La nouvelle sélectionnée sera publiée en « hors-série » exceptionnel de la collection Dyschroniques en janvier 2016. Elle sera diffusée en librairies au niveau national.

 

Comité de lecture sous le parrainage de Jean-Pierre Andrevon

 

Concours en partenariat avec ActuSF

Membres du comité de lecture : Jean-Pierre Andrevon, Nicolas Bayart, Dominique Bellec et Frédérique Giacomoni des éditions le passager clandestin, Philippe Lécuyer directeur de la collection Dyschroniques, Etienne Angot libraire spécialisé science-fiction à la librairie Le merle moqueur à Paris,  Mathias Echenay, directeur des éditions La Volte, Hubert Prolongeau journaliste et écrivain.

 

Taille du texte : entre 60 000 et 140 000 signes, espaces compris. Date limite d'envoi le 31 août 2015 à minuit. Merci d’envoyer impérativement votre texte sous deux formats : à la fois au format papier à l’adresse Le passager clandestin / Traverses / 23, rue du Docteur-Potain 75019 Paris, et au format numérique à l’adresse e-mail contact@lepassagerclandestin.fr.

 

Les résultats seront affichés sur cette page le 1er novembre. Nous pourrons vous donner régulièrement des nouvelles du concours, que vous participez ou non, si vous en exprimez le désir ; et vous pouvez obtenir le règlement du concours sur simple demande (envoyez-nous, dans les deux cas, un e-mail à l'adresse contact@lepassagerclandestin.fr).

 

 

 

 

Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Île-de-France